Peintures à l’huile : espaces imaginaires.

Au commencement il y a les pierres dressées, des pierres supports d’imaginaires où s’opposent le sombre et le clair, la transparence et l’opacité, et où s’ouvrent et se ferment des espaces.

Des pierres qui rythment l’ordre ou le désordre d’autres univers.

Comments are closed.